2017 ‒ Ambre de l’Alpe


Ascensions Chromatiques


Les reliefs montagneux m’interpellent particulièrement : les cimes inaccessibles m’attirent, les roches aux formes chimériques m’envoûtent. Les ambiances crépusculaires, aurorales ou sombres accentuent encore cette dimension qui me fascine. Monter pour photographier ou grimper pour vivre plus intensément avec l’excuse de ramener quelques images… ?
Plus je m’éloigne des plaines et vallées, et plus les teintes s’accentuent, la grisaille s’efface face au sublime. Comme si les paysages étaient eux-mêmes plus animés, plus vivants. Comme un enfant courant après les papillons, filet virevoltant derrière lui, je poursuis l’illustration de mes songes pour en capturer des répliques et espérer justement un «effet papillon» en les partageant. Car l’harmonie et ces étendues encore vierges, si précieuses, font rêver et ont besoin d’être protégées...




Randonneuse avant d’être photographe, il ne s’agit pas tant d’immortaliser que de vivre, à l’instant, quelque chose de magique. Le transmettre, l’illustrer, pour témoigner de la beauté et de l’intensité du moment vécu est comme une sorte de mission personnelle, à la fois évidente et indéfinissable.


Sera en conférence dans la salle Claudius Bonnet le dimanche 23 avril à 18H45, sur le thème « Immersion dans la Photographie de Paysage »




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LES COMMENTAIRES DE CE BLOG SONT MODÉRÉS.
Votre signature après le message sera.publiée, pas vos coordonnées de connexion ou celles que vous nous laisserez avant votre message.