dimanche 30 avril 2017

Les conférences, c'est fini

Si les conférences sont terminées, Cliclac reste ouvert une journée, ainsi que le village.


Deux photographes qui ferment les yeux, brièvement pour le premier, bien que leurs démarches soient différentes

Laurent Condominas

Vendredi, une conférence sur une expérience surprenante, un tout jeune photographe (18 ans) sans formation, ayant pratiqué avant et depuis un temps relativement court la photographie de mode, mais avec tout de suite une réelle réussite.


Au début mai 1968, il se retrouve par hasard là où il fallait être, avec seulement deux pellicules en poches et un boitier avec une focale fixe « normale », soit +/- un 50 mm et environ 60 vues en tout et pour tout. Pourtant, ses images non recadrées sont impressionnantes de maturité.


Présentant ce bref travail, il en profite pour faire une comparaison entre la photo de presse et la photographie de mode. Mais bien plus que cela, il analyse la construction des images, construction instantanée en photo de presse.


Accessoirement (?), c'est un autodidacte.


Pierre Delaunay


Un héritier (si nous avons bien noté), son père était déjà photographe, il a repris le studio familial à Ruffec. Il a été récompensé à de multiples reprises et travaillant en noir et blanc.
Il photographie les personnes en recherchant leur confiance en fonction de techniques élaborées qu'il a détaillées, tel aller au contact, les toucher.


Étrange, sans se cacher derrière son appareil, il détourne l'attention (de certains ?) de ses sujets avec un impressionnant diffuseur de lumière.
Il attache une importance aux couleurs, classant les personnes du printemps à l'hiver en fonction de leur colorimétrie, tout en refusant d'employer cette même couleur.


Il organise des stages, des formations et conseille de faire comme lui, de suivre de nombreuses cours.

La conférence s'est déroulée sans Alain Delmas, il n'y a pas eu de modération et la soirée s'est longuement prolongée avec la projection des photographies qui étaient visibles sur les murs de la ville.








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LES COMMENTAIRES DE CE BLOG SONT MODÉRÉS.
Votre signature après le message sera.publiée, pas vos coordonnées de connexion ou celles que vous nous laisserez avant votre message.